résidences

 

 

Les artistes, pour travailler à la réalisation de leurs spectacles, ont souvent besoin de s’enfermer dans un théâtre, en vase clos afin de mener à bien leur recherche. Parfois, ils ont au contraire besoin de s’inspirer d’un territoire, de vivre au contact du public auquel ils destinent leur spectacle. Il arrive aussi que ces deux temps se succèdent dans un processus de création.

Le Strapontin organise régulièrement des résidences hors-les-murs, pour répondre aux attentes d’un partenaire, ou aux besoins d’une équipe artistique. Systématiquement, ces résidences sont humainement et artistiquement très riches.

 

Cie Bouche Bée

  • Petite Pluie

Bouche Bée en résidence en milieu scolaire du 11 au 22 octobre 2021 à l’école primaire Louis Hubert de Guémené-sur-Scorff.

Petite pluie est un projet de spectacle de la compagnie Bouche Bée, destiné aux enfants de 8 à 11 ans et imaginé pour la salle de classe. La metteuse en scène et autrice Anne Contensou souhaite y aborder la question de l’irruption du magique dans le quotidien, du merveilleux dans le réel, à travers un récit initiatique. Ce récit sera porté par une comédienne, Fannie Lineros, et par une création sonore de Mickaël Plunian, diffusée au casque. L’objectif de l’équipe artistique est, par ce dispositif, de repousser les murs de la classe, de donner à voir autrement aux enfants cet espace quotidien le temps de la représentation et peut-être au-delà.

 

 

 

 

Le spectacle sera créé fin novembre 2021. L’équipe sera accueillie à l’école de Guémené du 11 au 22 octobre 2021. Leur venue à Guémené en octobre sera l’occasion de partager leurs pistes de travail avec les élèves de CE2-CM1 et de CM2 et de les mettre en application dans la salle de classe.

IL est ainsi proposé aux élèves de suivre un processus de création et d’y être associés, ainsi que leurs enseignantes, en tant qu’« experts » de leurs perceptions puisque le spectacle est destiné à leur classe d’âge.

Le spectacle sera diffusé en classe pour les scolaires les 3 et 4 février 2022 et le vendredi 4 février à 19h30 pour les familles, sur le plateau du Strapontin.

 

 

L'instant dissonant

L'île sans nom

Voir toutes les informations ici.