résidences

 

 


Les artistes, pour travailler à la réalisation de leurs spectacles, ont souvent besoin de s’enfermer dans un théâtre, en vase clos afin de mener à bien leur recherche. Parfois, ils ont au contraire besoin de s’inspirer d’un territoire, de vivre au contact du public auquel ils destinent leur spectacle. Il arrive aussi que ces deux temps se succèdent dans un processus de création.

Le Strapontin organise régulièrement des résidences hors-les-murs, pour répondre aux attentes d’un partenaire, ou aux besoins d’une équipe artistique. Systématiquement, ces résidences sont humainement et artistiquement très riches.

 

 

 

Pendant la saison 2020-21

 

Laurie Cannac - Cie Graine de vie

Loin

 

La compagnie Graine de vie devait être accueillie en avril 2020 à l’école de Ploerdut pour travailler à la création du spectacle Je veux, je veux, je veux. Mais les conditions sanitaires en ont décidé autrement... Qu’à cela ne tienne, l’équipe sera présente à l’école, une année plus tard, avec un nouveau projet de création : Loin. La metteuse en scène Laurie Cannac et la marionnettiste Erika Faria de Oliviera travailleront sur le texte, les marionnettes et la réception par les enfants de ce spectacle qui sera destiné à un public de 7 ans et plus. Il y sera question d’une petite fille qui attend auprès de son papa, en Afrique du Sud, les moments qu’elle pourra partager avec sa maman qui vit au Portugal. Ces moments d’attentes sont autant d’occasion de se refaire le film des voyages qui l’ont ramenée auprès de sa mère et de les transformer en aventures rocambolesques.

 

 

 

 

 

 

Compagnie Za !

A ta place

 
En résidence au collège J-C. Carré au Faouët
 

Le spectacle A ta place traite de la place de chacun dans le monde. Le spectacle est adressé aux jeunes qui sont eux-mêmes dans ces enjeux : trouver sa place pour exister, se sentir invisible, etc. Deux protagonistes en seront les héros : une jeune fille qui est sur le chemin du collège le jour de la rentrée de 6ème et un garçon qui vient d’un pays qui n’existe pas et cherche sa place dans un nouvel environnement. Ces deux protagonistes se rencontrent au cours du spectacle. Le spectacle associera marionnettes et dessins / mapping réalisés en direct pendant la représentation.

La compagnie a pour idée de développer un dialogue entre les 2 collèges. A Hennebont, la compagnie travaillera sur le personnage du garçon, au Faouët elle travaillera sur la fille.